Acheter

Votre projet
  • Acheter
  • Investir

Type de bien
Type de bien
Prix Max
Votre budget

-

Nb de pièces

Nombre de pièces
  • Pas de minimum
  • 1 pièce
  • 2 pièces
  • 3 pièces
  • 4 pièces
  • 5 pièces

Surface Min
Votre surface

-

Le Brexit impacte t-il à la hausse le prix de l'immobilier de luxe à Paris ?

@MaSelectionImmo - 26 Apr - 2 min de lecture

le-brexit-va-t-il-faire-monter-le-prix-de-limmobilier-haut-de-gamme-a-paris

Les expatriés et l'immobilier de luxe : un marché à conquérir
Les Français expatriés ont en 2018 beaucoup achetés en France. Le Brexit devant bientôt être pleinement effectif, le retour des Français est un accélérateur à la vente du logement de luxe à Paris. Dans les faits, ce processus de retour fût engagé dès 2017 avec une phase d'observation et de renseignement. Beaucoup de logements acquis à cette période ont été mis en location une courte période, le temps d'amortir l'acquisition et de préparer le retour pour 2019. Il faut donc s'attendre à une hausse des prix sur le marché parisien.

En effet, le pouvoir d'achat immobilier des expatriés combiné à leur train de vie supérieur aux nationaux les amènent à se positionner sans négociations sur de grands volumes familiaux entre autres. Il s'agit majoritairement des cadres ou dirigeants venants de la finance et qui cherchent des appartements familiaux de 150m² à 250m². Un déséquilibre du marché familial est induit car si la demande est forte, l'offre elle reste réduite. Les appartements familiaux concernent la majorité des demandes au-dessus de 2 millions d'euros. Le reste des demandes vise des pied-à-terre en dessous d'un million et des hôtels particuliers comme à Neuilly-sur-Seine.

Les quartiers ciblés sont sans surprise ceux de l'ouest et du centre parisien, les arrondissements de 1 à 6 et le fameux 16e. Dans ces cas-là, les budgets peuvent monter jusqu'à 5 à 7 millions d'euros. Quant aux localités de province visées, Bordeaux et Lyon sont les cibles principales.

Un pied à terre de luxe : la cause des effets
Outre le Brexit et ses effets évidents, si les expatriés choisissent de rentrer avec des cibles immobilières haut-de-gamme, l'on pourrait attribuer cela à "l'effet Macron". Le récent locataire du Palais de l'Elysée a depuis plus d'un an cultivé un climat favorable au capital et au commerce. Notons la fin de l'ISF et du régime des "non-domiciliés", ainsi que des bas taux d'imposition sur les revenus issus du capital.

Découvrez notre sélection de biens immobilier neuf à Paris

MaSélectionImmo.fr
Inscrivez-vous à la Newsletter
Notification de nouveaux biens immobiliers neufs